Routine de soin naturelle

inspirée du layering japonais

[2 ème partie]

Voici la seconde partie de l’article consacré à la routine de soin, inspirée du layering asiatique. Précédemment, nous avons parlé du double nettoyage du visage qui se compose du démaquillage à l’huile, du nettoyage de la peau et d’un bon pschitt d’hydrolat pour parfaire le nettoyage.

Aujourd’hui, parlons de la phase de traitement qui comme son nom l’indique va traiter la peau en profondeur. 

La phase de traitement

Comme pour la phase de nettoyage, il est important de connaître son type de peau et son état de peau afin de choisir le mieux possible les produits adéquats.

Quelle est la différence entre le type de peau et l’état de la peau ? 

Le type de peau correspond à l’héritage génétique : peau sèche, peau grasse, peau mixte, peau normale. Tandis que l’état de peau correspond à un dérèglement du système tégumentaire à un moment de votre vie, causé par des facteurs extérieurs (pollution, alimentation, vieillissement, dérèglement hormonal…) : peau déshydratée, peau sensible, peau mature, peau acnéique.

Le sérum huileux

À ce stade, votre peau est parfaitement nettoyée et souple, l’application du sérum huileux est idéale pour que les actifs soient absorbés facilement par la peau. C’est pour cela que les huiles (ou l’huile) que vous allez choisir doit traiter l’état de votre peau.

Voici quelques idées de sérum huileux maison :

1-peau déshydratée : huile végétale de jojoba (50%) + huile végétale d’argan (50%)

  • Freiner la perte en eau des cellules.
  • Régénérer le film protecteur de la peau (film hydrolipidique),
  • Protéger la peau des agressions extérieurs pour éviter la déshydratation.

2-peau sensible (rougeurs, démangeaisons) : huile de calophylle inophyle (40%)+ macérat huileux de calendula (60%) + actif Bisabolol végétal (max 0.5 % du poids total de votre préparation)

  • Régénérer les tissus cutanées
  • Calmer les irritations grâce aux propriétés anti-inflammatoire de la fleur de calendula.
  • Apaisait et réparer la peau grâce au Bisabolol végétal.

3-Peau mature : huile d’argan (70%) + huile de chanvre (30%) + Huile essentielle de ciste ladanifère (2%) 

  • Régénérer et raffermir les tissus cutanés.
  • Réduire la perte en eau et protéger la peau de la déshydratation.
  • Huile essentielle de ciste a des vertus raffermissante et tonifiante cutanée.

Attention: l’huile de chanvre est très sensible à l’oxydation.

4-Peau acnéique : huile de jojoba (70%) + huile de nigelle (30%) + huile essentielle de tee tree* (1%)

  • Réguler l’excès de sébum, empêcher la déshydratation de la peau grâce à l’huile de jojoba.
  • Calmer l’inflammation et aseptiser la peau grâce à l’huile de nigelle.
  • L’huile essentielle de tee tree à des vertus purifiante, anti-infectieuse et antibactérienne.

Nous avons tous une peau différente et les synergies mentionnées ne conviendront peut-être pas à 100 % à votre peau. Il ne faut donc pas hésiter à les modifier au besoin.  Modifier les proportion, changer une des huiles avec une autre aux vertus similaires, peut faire toute la différence.

Comment appliquer le sérum huileux ?

Mettre quelques gouttes du sérum dans le creux de votre main. Chauffez-là. Mettez vos deux mains de part et d’autre de votre nez et faites-les glisser vers vos tempes. Vos mouvements doivent toujours aller vers le haut dans le sens des muscles.

Pour cette partie, faites-vous plaisir, octroyez-vous un auto-massage du visage, avant tout pour vous détendre, mais aussi pour une meilleure absorption des actifs, pour augmenter l’afflux sanguin dans les tissus et les charger en oxygène. Vous pouvez utiliser des outils de massage comme les rouleaux de « jade » ou la pierre de gua sha. Ces deux outils sont ludiques et faciles à utiliser. Ils vont aussi permettre un léger drainage. Pour ma part, j’utilise lors des massages kobidetox, la pierre de Gua sha de Norea bio. Elles sont faites à la main par une céramiste et épouse parfaitement les courbes du visage. Vous pouvez y jeter un coup d’œil ici.

Le contour des yeux

Le contour des yeux est une des zones les plus fragiles du visage. La peau y est très fine et se déshydrate facilement. Peu importe si vous avez des cernes, des poches et ou des rides le principal sera de :

  • Décongestionner : avec des hydrolats au vertus circulatoires et apaisantes ( Hélichryse italienne, bleuet)
  • Hydrater : choisir des crèmes textures légères à gel avec des actifs comme l’acide hyaluronique et le collagène végétal. Vous pouvez jeter un coup d’œil à la recette ici.
  • Nourrir : privilégier les huiles végétales riches en oméga 6 et 3 (huile de pépin de raisin, huile de grenade)
  • Masser : avec votre index partez du coin interne de l’œil et glissez sans appuyer trop fort vers les tempes. Répétez ce geste une dizaine de fois. Vous pouvez compléter par des pianottements légers avec votre index et votre majeur au niveau du contour de l’œil.

Néanmoins, vous pouvez personnaliser votre soin contour des yeux en fonction du problème (cernes, poches, rides) que vous souhaitez traiter.

*  Concernant les poches, je ne parle ici uniquement des poches crées par une rétention d’eau. Il existe un second type de poches dites graisseuses crées par l’affaissement de la graisse se trouvant au niveau du globe oculaire. Ce type de poche ne peut-être enlevé que par chirurgie.

La crème et la protection solaire

L’application d’une protection solaire est l’étape finale à ne pas négliger. Elle s’applique pendant la routine du matin en guise de crème hydratante.

Pourquoi la protection solaire est primordiale ? 

Les UVA pénètrent en profondeur jusque dans le derme. Ils vont les détériorer et favoriser le vieillissement prématuré de la peau. Même s’il existe de nombreuses huiles végétales qui ont un léger indice de protection solaire comme le karité ou la Karanja. Je ne vous donnerai pas de recette maison, car les crèmes solaires sont soumisses à de nombreux tests pour qu’elles aient un indice de protection suffisant pour protéger la peau des UVA et des UVB. Il sera donc bien trop risqué d’en fabriquer soi-même.

Le choix de l’indice de protection est en fonction de votre carnation ou phototype. Par exemple, les phototypes de type 1 une peau clair sujette aux rougeurs et coup de soleil, l’indice 50 leur est vivement conseillé. Bien évidemment faites attention à la composition des crèmes solaires, pour être certain d’une composition plutôt propre choississez la bio.

J’ai découvert récemment la marque EQ love créé à Biarritz en 201, et c’est vraiment une belle découverte. Ils se sont fait connaître par leur stick solaire pour les surfeurs aux différentes couleurs. Leur produits solaires sont bio, végan certifié ECOCERT et respect le milieu marin.

La crème de soin est à appliquer pendant la routine du soir afin de compléter les effets du sérum huileux. Choisissez-là en fonction de votre type de peau.

  • 1-Les peaux mixtes à grasses : crème texture légère à gel riche en actif hydratant comme l’acide hyaluronique et l’aloé-véra.
  • 2-Les peaux sèches : crème riche et nourrissante riche en huile végétale comme le beurre de karité, l’huile d’avocat, l’huile de macadamia par exemple.
  • 3-Les peaux normales : crème légère avec un bon équilibre entre l’hydratation et la nutrition pour ne pas déséquilibrer le film hydrolipidique de surface.

Si vous souhaitez savoir comment faire une crème de soin, allez vite voir cet article.

Un cas concret

Prenons l’exemple de Madame X qui a une peau sèche, un état de peau déshydratée sur le front et le nez, mais aussi de la couperose sur les joues. Voici sa routine de soin :

Matin

  1. Un bon pschitt d’un hydrolat aux vertus astringentes et tenseurs (rose de Damas et hélichryse italienne)
  2. Application d’un sérum huileux (jojoba + argan) pour traiter la déshydratation + application sur les joues d’un sérum huileux (calophylle inophyle + nigelle) pour traiter la couperose.
  3. Application d‘un contour des yeux.
  4. Application de la crème solaire.

Soir

  1. Démaquillage à l’huile (ricin, amande douce ou jojoba).
  2. Nettoyage de la peau avec un savon doux enrichi en huiles nourrissantes (macadamia, chanvre…).
  3. Un bon pschitt de son hydrolat.
  4. Application d’un sérum huileux (jojoba + argan) pour traiter la déshydratation + application sur les joues d’un sérum huileux (calophylle inophyle + nigelle) pour traiter la couperose.
  5. Application d‘un contour des yeux.
  6. Application de la crème riche en actifs hydratants (acide hyaluronique ; squalane), relipidants (collagène végétal ; céramides) et nourrissants (huile d’argan ; de germe de blé ; onagre ; rose musquée, etc.)

Madame X ajoute à la routine du soir 1  fois par mois un gommage (sucre + huile d’argan) et un masque (argile rose + huile d’argan + aloé véra).

Si vous avez plusieurs états de peau comme Madame X, n’hésitez pas à faire du « zoning » afin d’appliquer les actifs aux endroits stratégiques : votre routine de soin sera beaucoup plus efficace.

Un petit récap’

Vous connaissez maintenant la routine de soin naturelle inspirée du layering asiatique. J’espère que ces deux articles vous ont donné envie d’essayer cette méthode. Les effets bénéfiques mettent du temps à se voir mais, la patience est de mise quand on utilise des produits naturels. Ne vous inquiétez pas, votre patience sera bien récompensée 😉