Les indispensables de la cosmétique Handmade : les huiles végétales

Comment bien les choisir pour des cosmétiques de qualités

Continuons notre série sur les indispensables de la cosmétique handmade. La semaine dernière, je vous parlais des hydrolats, aujourd’hui zoom sur la famille d’ingrédient indispensable à la composition des cosmétiques maison : les huiles végétales.

Dans de nombreux cosmétiques, les huiles végétales sont remplacées par des huiles minérales issues de la pétrochimie, et c’est bien dommage, car les huiles végétales renferment des vertus exceptionnelles et ont une affinité parfaite avec la peau.

Au fil du temps, j’ai pris conscience que pour faire des cosmétiques de qualité que ce soit du savon, des baumes, des crèmes il est important que les huiles végétales le soient aussi.

Comment bien choisir les huiles végétales ? Comment les choisir en fonction de votre type de peau ? Je vous dis tout maintenant.

Qu’est-ce-qu’une huile végétale ?

Une huile végétale est une huile qui provient de l’extraction des fruits oléagineux (noisette, noix, amande), des fruits à noyau (abricot) et de certaines graines comme les graines de lin et de sésame. L’intérêt des huiles végétales se trouve dans leur composition. En effet, chaque huile végétale est unique, car elle est composée d’un assemblage d’acides gras qui leur est propre.

Qu’est-ce qu’un acide gras ?

Allez, c’est parti pour un peu de biochimie ! Par définition, “un acide gras est une molécule formée d’une chaîne de carbones liée à des hydrogènes terminée par un groupe acide COOH”. Il existe deux grandes familles d’acide gras : les acides gras saturés (AGS) et les acides gras insaturés (AGIS). Ces deux types d’acides gras sont indispensables pour le bon fonctionnement de notre organisme. Néanmoins, les acides gras sont à privilégier pour plein de bonnes raisons que nous allons voir plus loin.

Les acides gras insaturés

Continuons à parler biochimie (promis après j’arrête) : les acides gras insaturés sont divisés en deux groupes en fonction du nombre de leurs doubles liaisons. S’ils possèdent une seule double liaison, on parlera d’acides gras mono-insaturés. Si au contraire ils possèdent plusieurs double liaison, on parlera d’acides gras poly-insaturés. Ces derniers sont connus sous le nom de Ω3 (acide α-linolénique) et Ω6 (acide linoléique). Ils sont dits “Essentiels”, car ils sont indispensables au développement de nos cellules mais ne pas fabriqués par notre organisme. Au contraire des acides gras mono-insaturés comme les Ω9 (acide oléique) qui sont produits par notre organisme et donc non-essentiels.

Comme la nature est bien faite, les acides gras insaturés sont présents en grande quantité dans les huiles végétales. On y trouve aussi, des vitamines liposolubles (D, A, E et K) indispensables au bon fonctionnement de notre organisme. Que ce soit pour l’alimentation ou pour les cosmétiques, les huiles végétales doivent être choisies avec attention car le mode d’extraction de l’huile a un fort impact sur sa qualité et donc sur ses bienfaits.

Comment sont extraites les huiles végétales ? Comment les choisir ?

 

Il existe deux modes d’extraction des huiles végétales : l’extraction à chaud et l’extraction à froid. Cette dernière est l’extraction idéale, car l’huile obtenue à une composition qui n’a subi aucune transformation: les acides gras et les vitamines ne sont ni transformés ni détruits. C’est une autre histoire pour l’huile obtenue par extraction à chaud. En effet, les graines d’oléagineux sont pressées, broyées et chauffées. L’huile obtenue est ensuite raffinée pour obtenir une huile sans odeur, sans couleur et dépourvue de tous ses éléments nutritifs.

Pour bien choisir ses huiles végétales voici quelques conseils à suivre.

Si vous suivez ces conseils, vous aurez à coup sur des huiles d’une très bonne qualité pour faire vos cosmétiques.

Quels sont bienfaits des huiles végétales sur la peau ?

Sont-elles faites pour tous les types de peau ?

Les huiles sont bénéfiques pour notre peau, car elles sont parfaitement assimilées par celle-ci grâce à leur composition. Nous l’avons vu plus haut, les huiles sont composées d’acides gras insaturés en grande majorité, et les cellules de la peau en ont besoin pour se nourrir. Quand vous mettez des huiles qui correspondent à ce que votre peau à besoin, elle va se réguler et se réparer en profondeur.

Prenons l’exemple de l’huile de jojoba. Si je devais vous conseiller une huile végétale, c’est bien celle-là. La force de cette huile réside dans sa composition proche de celle de notre sébum. Du coup, elle permet de renforcer le film protecteur de la peau et de réguler le flux de sébum des peaux mixtes et grasses. Elle est aussi vivement recommandée pour les peaux déshydratées et très sèches, car elle permet le maintien de l’élastine (copine du collagène) dans le derme et freine la perte d’eau des cellules. Par son action sur élastine, l’huile de jojoba est excellente pour un soin anti-âge.

L’huile de jojoba est l’exemple même que les huiles peuvent convenir à tous les types de peaux.

Les 4 huiles végétales pour débuter

Pour commencer, je vous conseille d’utiliser un beurre et 3 huiles végétales. Les huiles végétales que j’ai choisies sont faciles à se procurer pour un prix tout à fait abordable. N’hésitez pas à cliquer sur les images pour avoir plus de renseignements sur les différentes huiles et le beurre végétal.

Pour faire vos cosmétiques ou synergie, votre peau mérite le meilleur. Il est donc important de choisir des huiles de qualité biologique, de première pression à froid et vierge. J’utilise principalement les huiles de Noréa bio qui sont d’excellentes huiles végétales et celles d’Arc en sels pour les huiles un peu plus rares comme l’huile végétale de Neem et de Moringa

J’espère que cet article vous a éclairé sur les huiles végétales. Bien évidemment, il y a beaucoup de choses à dire sur ce sujet. D’ailleurs qu’est-ce que vous aimeriez savoir ?

Je vous laisse maintenant la parole 😉

À très vite

En attendant prenez soin de vous.

Aurélie